Georges Delaloye > Menu

TRANCHES DE VIE

EN SAVOIR PLUS  >  QUELQUES ANECDOTES  
 
 
 

L'accident

Lors de mes nombreuses interventions sur des accidents graves, j'ai pu constater que le sauveteur est souvent en état de stress. Je me suis demandé si je pouvais faire également quelque chose pour les personnes accidentées.

Je suis photographe des sapeurs-pompiers de Martigny et porte-parole auprès de la presse. Ceci me permet d'être au cœur de l'action et surtout d'être un peu en recul par rapport aux sauveteurs qui effectuent la désincarcération.

Je peux et je dois fournir des photos utiles pour leur perfectionnement lors de nos cours internes. Des écoles de conduites automobiles me demandent également des photos pour sensibiliser les élèves conducteurs aux dangers de la vitesse et de l'alcool au volant...

Un soir, lors d'une intervention sur un accident, pendant la désincarcération d'une conductrice et malgré le stress ambiant, je me décide de faire "le secret", assis sur la barrière de sécurité. Quelques instants de méditation plus tard, j'aide mes collègues à finir l'intervention et à ranger le matériel utilisé.

À ce moment-là, je ne sais pas si j'ai été efficace. J'espère bien que oui car la blessée est inconsciente depuis de longues minutes. Vu l'état de la voiture, le choc a été très fort. Je m'en remets donc à mes guides et je suis confiant dans leur aide et leur amour.

Dans la nuit, en essayant de m'endormir, je remercie mes guides pour le don reçu et je leur demande un signe pour savoir si je peux faire "le secret" en état de stress et sans que la personne concernée me le demande. Un merveilleux signe m'attendait ou plutôt se promenait sur un trottoir de ma ville le lendemain matin, sans aucune séquelle de sa nuit folle.

Vous avez deviné de quel "signe" je parle ?

Elle est belle la vie !

L' Indien...

Je pars au boulot avec mon car préféré. Je choisis de m'installer tout devant, sur la première rangée "comme cela je vais bien voir la route".

En arrivant à un rond-point à la sortie de la ville, mon regard est attiré par le prochain arrêt du bus. Je suis surpris par un personnage qui dénote et qui n'est pas à sa place… Je me dis "Tiens ! Un Indien ici !" Etrange. En fait, il ne devrait pas se trouver là...

Il est à côté d'une personne qui attend un bus et un peu en retrait par rapport à elle. Il est très grand, très typé, basané, vêtu d'une sorte de voile ou de tunique ample. Son vêtement vert foncé avec des reflets d'argent le couvre de la tête aux pieds.

Ce qui me frappe encore...

Il se balance d'un pied à l'autre, comme je le fais souvent. Je suis ensuite fortement attiré par son visage, sa figure et là, surprise ! Je ne peux pas voir ses yeux... il n'en a pas. Un sentiment de gêne m'envahit, je ne peux pas continuer à le fixer.

Pourtant il se tourne vers moi, il semble me regarder. Tout cela s'est déroulé le temps que passe le bus devant cet arrêt.

Que comprendre à cela, qui est-il ?

Un requérant d'asile ?

Un quidam qui attend son bus ?

Une vision ?

Ou autre chose ?

Document sans nom

 

Suivez-moi sur Facebook et sur Twitter: 

© 1999 - 2017, Georges Delaloye / Gedel.  Mentions légales.   Réalisation et mises à jour: alpsoft.ch.  Dernière mise à jour: 23.02.2017   Statistiques.

Nombre de visiteurs :